Hypnose

Hypnose ericksonienne

Mobiliser l’esprit et le corps

L’hypnose ericksonienne thérapeutique s’inspire des recherches de Milton Erickson (1901-1980), psychiatre américain. Elle se fonde sur l’idée que pour produire un changement en profondeur, les ressources créatives de l’inconscient doivent être mobilisées au sein des structures profondes de la personne.

Chacun peut faire l’expérience de l’état d’hypnose lorsque son regard est “dans la lune” ou qu’il est absorbé par un film ou un livre. Il s’agit d’un état de “transe naturelle” dans lequel la conscience est à la fois absorbée et ouverte. Un état similaire est utilisé et affiné en thérapie, favorisant la flexibilité cérébrale et la communication entre les deux hémisphères. Dans cet état où lucidité et lâcher prise se côtoient simultanément, l’esprit et le corps peuvent s’ouvrir au champ des ressources créatives et les mécanismes de guérison sont potentialisés.

Contrairement à la croyance populaire, l’hypnose pratiquée avec éthique et dans le respect, garantit à tout moment le libre arbitre et favorise le positionnement et l’autorité intérieure de la personne.

Qu’est-ce que l’état d’hypnose?

• L’état d’hypnose est un phénomène de transe naturelle proche de la rêverie qui est amplifié dans le cadre de la thérapie.

• Le fonctionnement hypnotique met en action les capacités de chacun de façon dynamique et individuelle, faisant ressortir ce qu’il y a d’unique chez une personne, ses besoins, valeurs, motivations, capacités de guérison, etc.

• Le moyen d’y parvenir est basé sur une communication efficace ou langage du changement, susceptible de déclencher des processus de changement profond.

• L’hypnose est utilisable en psychothérapie et pour soutenir le traitement de nombreux problèmes somatiques, ainsi que dans le contrôle de la douleur.


 

Indications

En fonction du mandat thérapeutique et de vos souhaits, il est possible de privilégier l’une ou l’autre des approches, le travail psycho-corporel ou l’hypnose, ou une association des deux. Voici une liste non-exhaustive d’indications pour lesquelles ces approches sont recommandées.

 

Physique

• douleurs chroniques
• tensions / douleurs musculaires
• douleurs dorsales
• fatigue
• insomnie

 


• migraine
• eczéma
• psoriasis
• oppression
• cycle douloureux
• troubles de la fertilité

 


• troubles digestifs
• cicatrices
• préparation pré-opératoire
• récupération post-opératoire
• etc.

 


Comportements

• mauvaise image de soi/doute
• troubles de la concentration
• schémas répétitifs
• hyperactivité
• hésitation
• difficultés sexuelles
• etc.

Etats émotionnels limitants

• stress
• timidité
• anxiété et peurs
• phobies
• nervosité
• tristesse, mélancolie
• déprime
• manque d’entrain
• traumas
• trac
• conflits
• difficultés relationnelles / affectives
• etc.

Développement de soi

• confiance en soi
• estime
• alignement (tête-coeur-corps)
• séparation / deuil
• gestion des émotions
• autorité intérieure
• détente et paix intérieure
• respect de ses besoins
• etc.


Remarque : L’approche psycho-corporelle et l’hypnose ericksonienne sont des thérapies complémentaires. Elles ne doivent remplacer ni un diagnostique ni un traitement médical requis.