Psycho-corporel

Approche psycho-corporelle

Accéder aux ressources du corps

Pour gérer un symptôme physique, un état interne limitant ou une situation problématique, le corps est un atout précieux lorsqu’on en fait un allié. La richesse des messages qu’il délivre sous forme de sensations, émotions et besoins sont des indicateurs que l’on peut apprendre à écouter pour se sentir mieux avec soi-même. 

Le travail psycho-corporel permet de développer une plus grande attention à soi et aux ressentis du corps. En le libérant de ses tensions et émotions accumulées, on crée des conditions qui l’aident à se rééquilibrer et facilitent ses mécanismes de guérison. Une écoute et un contact solidaire avec le corps ouvrent sur des apprentissages personnels profonds, susceptibles d’améliorer de façon significative la santé physique, le comportement et le bien-être. 

Cet accompagnement utilise le toucher, en lien avec la respiration, la concentration, la visualisation, la verbalisation, le mouvement ainsi qu’une variété de techniques de relaxation.

       Apprendre par le corps

• Les comportements, attitudes et ressentis sont manifestés par des signes corporels sous forme de sensations physiques, positions, manières spécifiques de respirer, de contracter les muscles, de bouger, etc. 

•  Des schémas corporels se construisent au cours de notre histoire personnelle, pouvant soit limiter soit soutenir notre développement.

• Lorsque des schémas interfèrent avec le bon fonctionnement de la personne, aux niveaux physique, émotionnel, comportemental ou mental, apprendre à travers le corps à les dénouer offre un moyen concret et intuitif pour retrouver un meilleur équilibre.


 

Indications

En fonction du mandat thérapeutique et de vos souhaits, il est possible de privilégier l’une ou l’autre des approches, le travail psycho-corporel ou l’hypnose, ou une association des deux. Voici une liste non-exhaustive d’indications pour lesquelles ces approches sont recommandées.

Physique

• douleurs chroniques
• tensions / douleurs musculaires
• douleurs dorsales
• fatigue
• insomnie

 


• migraine
• eczéma
• psoriasis
• oppression
• cycle douloureux
• troubles de la fertilité

 


• problèmes osseux
• troubles digestifs
• cicatrices
• préparation pré-opératoire
• récupération post-opératoire
• etc.

 


Comportements

• mauvaise image de soi/doute
• troubles de la concentration
• schémas répétitifs
• hyperactivité
• hésitation
• difficultés sexuelles
• etc.

Etats émotionnels limitants

• stress
• timidité
• anxiété et peurs
• nervosité
• tristesse, mélancolie
• déprime
• manque d’entrain
• phobies
• traumas
• trac
• blocages émotionnels
• conflits
• difficultés relationnelles et affectives
• etc.

Développement de soi

• confiance en soi
• estime
• alignement (tête-coeur-corps)
• séparation / deuil
• gestion des émotions
• autorité intérieure
• détente et paix intérieure
• respect de ses besoins
• etc.



Remarque
 : L’approche psycho-corporelle et l’hypnose ericksonienne sont des thérapies complémentaires. Elles ne doivent remplacer ni un diagnostique ni un traitement médical requis.